Touche à tes fesses, pas au congé parental

Publié le 18 Janvier 2013

Avec l'ami zaza on s'était dit qu’on ne parlerait pas forcément politique sur le blog...

Mais bon c'était sans savoir ce que le gouvernement nous réservait à ce moment là.

Peut être as tu entendu parler du projet de réforme du congé parental?

Moi avant le buzz sur le net, j'en avais pas trop entendu parler, puis un blog, puis deux, puis trois et ainsi de suite ont commencé à commenter la chose...alors j'ai décidé de me lier à cette grande chaine qui se forme.

Parce que j'ai fais le choix de ne pas prendre le congé parental (ça a été un choix financier certes, mais j'ai eu le choix).

Parce que je veux que toutes les familles conservent ce choix.

Actuellement le congé parental se découpe ainsi :

1 er mouflet : tu peux prendre 6 mois de congé parental rémunéré, puis reprendre le travail, ou rester à la maison jusqu'au 3 ans du lardon mais en prenant du sans solde.

A partir du 2 ème mouflet : tu peux prendre jusqu'à 3 ans de congé parental (soit posé par tranche de 6 mois, ou 1 an renouvelable trois fois), ou décider de reprendre ton activité à mi-temps et percevoir un complément.

Et cela que tu sois un homme ou une femme, ou les deux peuvent le prendre.

Bref tu as le choix.

La réforme du congé parental sera intégrée au «projet de loi sur les droits des femmes», qui sera débattu à l'Assemblée à partir de mars et avant juin? 2013.

Projet de loi sur les droits de la femme ça me fait doucement rire, ou nous demande notre avis là pour ce projet de loi ?

La nouvelle réforme proposera sûrement ça :

- Le congé parental sera ramené à un an maximum (congé maternité comprit)

- Rémunéré entre 50 et 60% du salaire brut, plafonné entre 1.500 euros et 1.800 euros, je suis pas sûre que ça représente une grande majorité des femmes ce salaire là...

- Et les papas seront obligés de prendre 3 mois de congé paternité, sinon ceux ci seront perdus...

Ca me fou en rogne, parce qu'on nous envoi de la poudre aux yeux.

Cette réforme viserait à améliorer la réintégration des femmes dans le milieu du travail, à harmoniser la place du papa au sein du foyer (d'où le partage du congé parental).

Ce que je vois surtout c'est qu'elle va mettre plus de femmes dans une situation précaire, comment feront les mères d'un ou de plusieurs enfants à votre avis?

Au bout d'un an selon la situation professionnelle dans laquelle tu te trouves, tu lâche tout simplement ton boulot, et là tu te retrouves dans une situation de précarité totale.

Parce que bosser 35h + te taper la route pour qu'il te reste 200 euros de ton smic une fois que t'as décompté tes frais de garde, cantine, essence...bah ça ne vaut pas le coup.

Si on veut améliorer la condition de la femme au sein de l'entreprise on commence déjà par réévaluer les salaires, parce que si c'est plus souvent la femme qui reste à la maison c'est tout simplement parce que c'est celle qui gagne le moins et souvent à compétences égales.

Si on veut qu'une femme retourne plus vite au travail, on commence déjà par augmenter le congé maternité, pour qu'elle ait réellement le temps de se remettre de sa grossesse et de son accouchement.

On ne la renvoi pas au boulot tout juste au moment où elle est censée débuter sa rééducation du périnée.

Si on veut qu'une femme retourne plus vite au travail, on offre de vraies solutions de garde convenables pour les enfants, pas des crèches surbookées de gamins, avec un accueil foireux et du personnel pas toujours adéquate ( le cap petite enfance restant tout de même un diplôme "poubelle", je peux en parler je l'ai, j'ai eu l'occasion de travailler en crèche, et j'ai eu l'occasion de voir des choses franchement dérangeantes, et des personnes absolument pas habilitées à travailler auprès d'enfants, c'est aussi pour ça que je me suis barrée).

On ne se contente pas de remettre sur la table une scolarisation avant 3 ans, l'école n'est pas la solution, même si cette option là est plus rentable...tu m'étonnes en crèche c'est 1 personne pour 8 enfants marchant, l'école c'est 2 pour une trentaine...La belle économie !

Si on n’est pas prêt à mettre en œuvre de bonnes conditions de vies à nos enfants, et aux citoyens entrant dans la parentalité, madame la ministre des Droits des Femmes, on ne dit pas qu'on fait cette réforme pour le soutient de sa cause, non, non.

On dit qu'on fait cette réforme pour faire des économies, là où il ne faudrait pas en faire...

Tu l'auras compris je ne suis pas contente, j'ai eu le choix, et je veux que tout le monde puisse continuer à avoir le choix.

L'option du congé partagé pour le papa est une excellente idée mais il faut que ce soit introduit autrement, trop de gens feront un trait dessus, beaucoup d'hommes ne prennent déjà pas les 11 jours, alors imagines un peu 3 mois...

Fais passer le message à tout le monde, que tu soir mère, père ou pas encore, un jour ton tour viendra peut être et tu te diras bah merde si j'avais su...mais ça sera peut être trop tard...

C'était la révolte du jour...

tu trouveras ici le lien pour signer la pétition contre la réforme du congé parental ;-)

Rédigé par Patshou

Publié dans #ô la belle vie

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Julien 26/01/2013 01:48

Moi je pense surtout aux 5% de papas courageux qui prenait ce congé de trois ans, et qui vont le voir réduit à trois mois.

Ce n'est pas un peu à contre courant de ce que le comité doit défendre ?
Parceque la je trouve ca quand même peu encourageant.